Quelle est la consommation d’un spa ?

Avoir un spa se trouve être un réel plaisir, cela permet de se procurer des moments de détente en toute simplicité chez-soi. Avoir un rendez-vous au spa peut devenir une affaire très difficile si on a un emploi du temps chargé. Effectivement, il devient quasiment impossible de trouver un rendez-vous qui concorde avec les quelques heures de libre que la personne peut avoir.

C’est pour cela qu’il est assez avantageux et bénéfique d’avoir son propre spa chez-soi, ainsi, nul besoin de prendre rendez-vous. Mais se procurer un spa est assez coûteux, c’est pour cela qu’il faut réfléchir à deux fois avant d’en acquérir un. Également, son coût ne se limite pas qu’à l’achat, il y a également le coût de son entretien et de sa consommation en énergie. D’ailleurs, que consomme un spa réellement ?

Comment fonctionne un spa ?

Le fonctionnement d’un spa gonflable est très ressemblant à celui d’une piscine, en fait, on peut dire que c’est le même. Une fois le spa se remplit d’eau et est mis en marche, l’eau va circuler à travers le système de filtration pour pouvoir être nettoyée, purifiée et recyclée régulièrement.

Contrairement à l’eau de la piscine, l’eau du spa est d’une température élevée, enfin, plutôt assez chaude, pour que les muscles du corps puissent se détendre. Mais cette température chaude présente des risques, les bactéries ont plus de facilité à proliférer et c’est pour cela que le filtrage de l’eau est capital. Également, pour que l’eau puisse chauffer, le spa est équipé d’un système de chauffe pour la maintenir à la bonne température.

La consommation électrique des spas

consommation energie spa gonflable

Le spa va consommer essentiellement de l’énergie électrique pour pouvoir mettre en marche les différents systèmes qui le composent, dont : le système de filtration, le système de chauffe, les différents jets et lumières qui peuvent être des options dans certains modèles de spa.

Il faut savoir qu’un ménage standard va consommer en moyenne 3 500 kWh d’électricité annuellement, sans prendre en compte un chauffage électrique. Un jacuzzi ou un spa peut, lui, consommer entre 2 500 kWh, voire même plus de 7 500 kWh dans certains cas, ce qui est beaucoup plus élevé que la consommation moyenne d’un ménage par an. En réalité, la consommation d’énergie électrique du spa va dépendre de plusieurs facteurs dont :

  • Le volume d’eau qu’il va falloir chauffer, à quelle température l’eau sera maintenue entre les séances ;
  • l’efficacité des systèmes du spa : système de chauffe ou de filtration ;
  • la fréquence et la durée d’utilisation du spa ;
  • le climat.

Comment économiser sur la consommation en énergie d’un spa ?

Étant donné qu’un spa consomme énormément d’énergie, il serait préférable d’essayer d’en économiser un maximum une fois l’achat effectué, ainsi, le propriétaire pourra faire des économies d’argent et d’énergie. Il existe d’ailleurs plusieurs petites astuces pour cela.

Tout d’abord, il faut savoir que le système de chauffe est un des composants du spa qui va consommer le plus d’énergie étant donné que l’eau doit être bien chauffée et que parfois à cause du climat, il lui faudra faire comme un double travail. C’est pour cela que la meilleure manière d’économiser de l’énergie est d’utiliser intelligemment ce système de chauffe.

Le mieux à faire serait d’isoler l’eau du climat extérieur pour qu’elle ne puisse pas refroidir rapidement à l’aide d’un couvercle isolant. Il suffira de disposer le couvercle isolant sur le spa pour que l’eau garde sa température assez chaude plus longtemps. Il est préférable que le couvercle soit rigide, étanche et épais pour qu’il puisse accomplir sa mission de manière optimale.

Cependant, il faudra surveiller son état, lorsque le couvert commence à absorber l’eau, c’est souvent synonyme de perte d’efficacité et il faudra dans ce cas-là le changer. Également, il est conseillé de vider le spa et de le faire hiverner en période de froid s’il est posé à l’extérieur, car dans le cas contraire, il consommera beaucoup d’énergie, et cela, sans but précis, ce qui est du pur gaspillage.

Autre petite astuce qui relève de l’entretien est de veiller à nettoyer régulièrement et bien entretenir les filtres. Des filtres non entretenus retiendront un maximum d’impuretés et demanderont beaucoup plus d’énergie à la pompe pour pouvoir continuer à filtrer l’eau.

Les commentaires sont clos.